Accès Extranet

Kit démarchage
Bannière
Connexion



Visites
mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui19
mod_vvisit_counterHier80
mod_vvisit_counterCette semaine150
mod_vvisit_counterLa semaine dernière369
mod_vvisit_counterCe mois-ci1461
mod_vvisit_counterLe mois dernier1632
mod_vvisit_counterTotal128671

En ligne (il y a 20 minutes): 2
Votre IP: 54.162.178.109
,
Date: 2016-06-28 06:55

Afin d'harmoniser la présentation des sites de notre organisation et d'appliquer une charte graphique commune, notre Fédération a mis a disposition des Associations locales volontaires une trame de site comportant une partie "nationale" tenue à jour par la Fédération ainsi qu'une partie "locale" a la disposition de chaque A.L.

Cliquez sur ce lien pour découvrir notre nouveau site

Le site actuel ne sera plus tenu à jour et disparaîtra d'ici quelques mois pour laisser la place au nouveau.

Notez dès à présent la nouvelle adresse :

http://charentemaritime.ufcquechoisir.fr

 

Le 23 Mars dernier, la réunion de notre Conseil d'Administration a vu le passage de témoin entre notre ami Daniel LE LAN, président sortant (à droite sur la photo) et Louis MUCK (à gauche).

Après 5 ans à la tête de notre association où il s'est révélé fort efficace et fédérateur, Daniel quitte la présidence tout en restant administrateur.

L'ensemble du Conseil ainsi que de nombreux bénévoles ont tenu à lui témoigner leur sympathie. Un pot de l'amitié avec la remise de quelques cadeaux souvenirs a clôturé cette sympathique réunion.

 

Dans le cadre de la généralisation de la médiation et alors que la Commission européenne ouvre aujourd’hui sa plateforme de règlement des litiges en ligne, l’UFC-Que Choisir de Charente Maritime, soucieuse de permettre aux consommateurs charentais maritime de se prononcer de manière éclairée sur le recours ou non à cette forme facultative de règlement amiable des litiges, publie 10 points clés sur les contours de la médiation. Elle entend par ailleurs souligner le rôle d’assistance et d’accompagnement que peuvent jouer les associations de consommateurs à l’occasion de cette voie de recours.

Une couverture de l’ensemble des secteurs qui se heurte à la réalité du paysage français de la médiation

Forme de procédure amiable de résolution des litiges entre un consommateur et un professionnel, la généralisation de la médiation doit permettre à tout consommateur de saisir un médiateur de la consommation dans n’importe quel secteur. Il doit proposer une solution aux parties dans les 90 jours suivant la saisine. La directive européenne n’a cependant pas mis fin à la myriade d’acteurs : médiateur public, sectoriel, interne à une entreprise, conventionnel … Difficile pour le consommateur de s’y retrouver ! Le ménage que l’UFC-Que Choisir appelait de ses vœux pour une médiation rationnalisée et efficiente n’a pas été fait.

 

Lire la suite...

 

En obtenant son placement en redressement judiciaire, Pixmania.com espérait pouvoir relancer son activité. Seulement, les témoignages de clients mécontents ne font que se multiplier depuis plusieurs semaines. Le marchand est loin d’être tiré d’affaire et pendant ce temps, les clients trinquent.

Mais à quoi joue Pixmania ? Jamais les plaintes visant ce pionnier du e-commerce en France n’avaient été aussi nombreuses qu’aujourd’hui. Que ce soit sur les réseaux sociaux ou sur les forums en ligne, dont celui de Que Choisir, les clients mécontents sont nombreux à dénoncer les commandes payées mais jamais livrées, les promesses de remboursement non tenues ou les problèmes de service après-vente. Certains marchands semblent aussi avoir déserté la place de marché (market place) mise en place par Pixmania. « Après avoir commandé et payé mon smartphone LG, j’ai reçu un mail du marchand Elite GSM qui m’indiquait qu’il ne passait plus par Pixmania et que je devais effectuer ma commande par le biais d’un autre site marchand, raconte l’une des victimes sur le forum de Que Choisir. De son côté, Pixmania m’a assuré que le remboursement avait été effectué, mais je n’ai rien reçu et on me demande d’en fournir la preuve ! Je sens que cette histoire va être longue. Pour moi, Pixmania, c’est terminé », conclut-elle, un brin défaitiste.
Baisse des ventes, fermeture de ses magasins, changements de propriétaire…

Cet épisode est le dernier d’une longue série. Depuis quelques années, en effet, le marchand connaît une succession de revers : baisse des ventes, fermeture de ses magasins, changements de propriétaire, etc. Alors que le e-commerce ne cesse de croître en France, Pixmania ne parvient pas à sortir de cette zone de turbulences. Résultat : après avoir fait l’objet d’une procédure de sauvegarde, la société a été placée en redressement judiciaire le 14 janvier 2016, une procédure censée lui redonner un peu d’air pour tenter de relancer son activité. Mais ce n’est certainement pas en arrêtant de livrer les clients et en ne donnant pas suite à leurs demandes de remboursement que le marchand retrouvera leur confiance. En attendant d’y voir plus clair, le mieux est d’éviter de commander sur ce site.

 
Les pièges de la consommation
Bannière
Recherche
Conseils pratiques
Un site privé pour payer ses amendes ! ALERTE VIGILANCE UN SITE PRIVÉ POUR PAYER SES AMENDES ! Le site amendes-france.org, .... Details...

Du nouveau pour le délai de rétractation 1024x768 Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE .... Details...

Arrhes, acompte et avoir La différence entre arrhes et acompte, ces sommes que l'on vous demande de verser lors d'une .... Details...

Le logement, première préoccupation des français : l'UFC-QC17 met à votre disposition un kit pour louer en toute sérénité. Le logement est le poste de dépense le plus important pour les consommateurs. Il représente 22%  .... Details...

Actualités nationales
Pixmania Le e-commerçant entraîne ses clients dans la tourmente En obtenant son placement en redressement judiciaire, Pixmania.com espérait pouvoir relancer son activité. Seulement, les témoignages de clients .... Details...

Performance des trains régionaux Notre fédération lance une action nationale face aux retards répétés des trains régionaux. Nous relayons sur notre site cette action. Face au .... Details...

Le reste à vivre C'est un petit décret, tout petit petit... Petit décret car le texte n'est pas long et l'effort demandé aux ministres était minime. Or ce petit .... Details...

Actualités locales
Kit démarchage  Démarchage : l’UFC-Que choisir 17 arme les consommateurs charentais maritimes Alors .... Details...

Composition du Conseil d'Administration suite à l'AG du 22 Février 2014 Voici, suite à la réunion du CA du 26 Février 2014, la nouvelle composition du bureau de .... Details...

Le hit parade des pages consultées   Vous vous êtes certainement demandé quels étaient les articles ou pages les plus .... Details...

Fiches pratiques
Un site privé pour payer ses amendes ! ALERTE VIGILANCE UN SITE PRIVÉ POUR PAYER SES AMENDES ! Le site amendes-france.org, créé en avril 2011, et mis en valeur par les liens commerciaux intégrés au moteur de recherche GOOGLE, peut laisser penser qu'il émane du gouvernement français.Erreur fatale : le site officiel, seul habilité à encaisser les amendes, est amendes.gouv.fr L'objectif d'amendes-france.org est uniquement de percevoir une commission de 5,90 € par paiement et de vendre un "guide de bonne conduite" au prix de 9,95 €.Outre le fait de régler des frais supplémentaires - et inutiles - le consommateur va, de plus, communiquer des informations confidentielles à une société non identifiée. En effet, la rubrique "mentions légales" est inexistante, et celle "conditions générales de vente" est inaccessible.Les premières recherches permettent d'identifier une domiciliation en Arizona (États-Unis)...Il reste à espérer que les autorités françaises, directement concernées par l'activité de ce site, sauront rapidement le mettre hors d'état de nuire. � Details...

Arrhes, acompte et avoir La différence entre arrhes et acompte, ces sommes que l'on vous demande de verser lors d'une commande ou d'une réservation, est d'importance. Un petit moyen mnémotechnique pour vous y retrouver ? Arrhes, pensez : je peux arrêter ; acompte : je dois continuer. Sauf dispositions contraires prévues dans le contrat, les sommes versées d'avance sont systématiquement des arrhes. Elles sont perdues si vous annulez la commande ou si vous vous désistez. Mais vos frais s'arrêtent là. Si c'est le professionnel qui ne s'exécute pas, il peut être condamné à vous rembourser le double des arrhes versées (art. L114-1§4 du code de la consommation).C'est un premier versement à valoir sur un achat ou une prestation. Il n'y a pas de possibilité de dédit et vous pouvez avoir à verser des dommages-intérêts si vous vous rétractez. Il en va de même pour le professionnel : il ne peut pas non plus se raviser en vous remboursant l'acompte et il pourrait, lui aussi, être contraint à vous verser des dommages-intérêts. Lors de la commande d'un produit dont la livraison est ultérieure, le versement d'un acompte n'est pas obligatoire, la signature des deux parties au bas du bon de commande suffit à les engager définitivement.Bon à savoir : Les arrhes ou acomptes sont productifs d'intérêt au taux légal (2,95 % en 2007) au bénéfice du consommateur lorsqu'ils sont conservés par le professionnel pendant plus de trois mois.Si vous restituez une marchandise que vous avez achetée, le commerçant peut vous faire un avoir sur un achat ultérieur. C'est un geste commercial dont il peut limiter la validité dans le temps. Lorsque c'est lui qui est dans son tort (un produit défectueux, par exemple), vous n'êtes pas obligé d'accepter et pouvez demander le remboursement ou l'échange du bien. Source :Jean-Paul Geai, Revue Que Choisir (2000 cclics avant réinit 1/15)� Details...

Le logement, première préoccupation des français : l'UFC-QC17 met à votre disposition un kit pour louer en toute sérénité. Le logement est le poste de dépense le plus important pour les consommateurs. Il représente 22%  des dépenses des ménages. De plus, en termes de litiges gérés par l'association, ceux liés au logement sont parmi les plus nombreux. En 2010, ils ont représenté 19% de l’ensemble des litiges gérés par les associations locales au niveau national. Entre 2007 et 2010, ils ont augmenté de 18%. L’UFC-Que Choisir souscrit à l’idée fondamentale selon laquelle tout le monde doit pouvoir se loger. Mais pour répondre à cet objectif, il convient de lever tous les obstacles à l’accès au logement, tant pour les locataires que pour les propriétaires. C'est pourquoi l'UFC Que Choisir de Charente Maritime met à votre disposition des fiches pratiques que vous pourrez consulter par simple clic ci-dessous (il est également possible de les imprimer en PDF une fois que vous les aurez en visionnage). Elles ont pour but de vous exposer vos droits et vos démarches dans le cadre de la location immobilière. Nous espérons qu’elles répondront à vos attentes. La location d'un logement non meublé (loi du 6 juillet 1989) La location meublée La caution � Details...



Du nouveau pour le délai de rétractation 1024x768 Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE DELAI DE RETRACTATION Les éléments ci-dessous peuvent avoir changé. Pour plus de sureté, en attendant que nous ayons pu mettre notre article à jour, veuillez consulter le lien suivant qui est à recopier et à mettre sur votre moteur de recherche. Il s'agit d'une fiche pratique INC d'octobre 2014 http://www.conso.net/fiches_pratiques_Web/delais_reflexion.pdf ********************* Le 1er Mai 2011 sont entrées en vigueur les principales dispositions de la réforme du crédit à la consommation issue de la Loi Lagarde de 2010. Ce qui a changé depuis le 1er Mai 2011 : - Extension des règles du crédit à la consommation aux crédits de plus de 3 mois pour des montants de 200€ à 75 000€ (auparavant la limite supérieure était de 21 500€) - Renforcement de la protection des consommateurs avec notamment : Nouvelles obligations pour les sociétés de crédit dans le cadre de leurs communications publicitaires → Art. L311-4 à L311-5 du code de la consommation L’obligation d’information accrue pour le prêteur → Art. L311-6 à L311-10-1 du code de la consommation L’extension du droit de rétractation de 7 jours à 14 jours → Art. L 311-12 du code de la consommation L’ EXTENSION DU DROIT DE RETRACTATION - Acceptation immédiate de l’offre possible - Délai de rétractation de 14 jours francs à compter de l’acceptation de l’offre (peut-être réduit à 3 jours si l’emprunteur demande la livraison immédiate du bien financé en cas de crédit affecté). - En cas de vente ou démarchage à domicile, le délai de rétractation ne peut être inférieur à 14 jours calendaires - Aucun versement ne peut être effectué par le prêteur à l’emprunteur ou au vendeur avant acceptation de l’offre. 500 clics avant remis à zéro en 01/2015� Details...

Le coin des arnaques
HOLLYWOOD CASH OU HOLLYWOOD CACHE-CACHE ? La marque HOLLYWOOD Chewing-gum (groupe MONDELEZ INTERNATIONAL, ex KRAFT FOODS) a organisé, du .... Details...

ARNAQUES IVOIRIENNES : RETOURNEMENT DE SITUATION Les petites annonces constituent un terrain de chasse privilégié pour les escrocs qui, le plus .... Details...

ATTENTION AUX BONNES NOUVELLES SUR INTERNET Vous avez certainement remarqué le nombre de bonnes nouvelles qui saturent chaque jour votre .... Details...